Membres

Orchestre symphonique de Québec


437, Grande Allée Est, bureau 250
Québec (Québec)   G1R 2J5
Téléphone :  418 643-8486
Télécopieur :  418 646-9665
Courriel :  info@osq.org
Site Internet :  www.osq.org


Biographie

Le 3 octobre 2002, l'Orchestre symphonique de Québec célébrait son centième anniversaire, s'inscrivant ainsi comme la plus ancienne formation symphonique du Canada.

Reconnu comme l'un des principaux moteurs de l'activité musicale de la région de Québec, il rejoint chaque année au-delà de 100 000 personnes. L'Orchestre créé de nombreuses œuvres de compositeurs québécois, canadiens et étrangers. Il a également participé à plusieurs événements d'envergure nationale et internationale, notamment les célébrations du tricentenaire de Québec en 1908, le Congrès de la langue française en 1937, le Sommet de la francophonie en 1987 et le Sommet des Amériques en 2001. De plus, il a été retenu pour l'inauguration officielle du Théâtre Capitole en 1903, du Palais Montcalm en 1932 et du Grand Théâtre de Québec en 1971.

Soucieux de contribuer à l'épanouissement culturel de la relève, il mettait sur pied, dès 1936, ses premières matinées éducatives. Aujourd'hui, les Matinées symphoniques et les Concerts famille de l'OSQ continuent d'offrir aux plus jeunes l'occasion de se familiariser avec le répertoire classique.

De plus, poursuivant sa mission de soutien à la relève, l'OSQ collabore de façon régulière avec le Conservatoire de musique de Québec ainsi que la Faculté de musique de l'Université Laval.

Les programmes de séries et les concerts promotionnels de l'OSQ, les différents événements ponctuels auxquels il prend part, ainsi que sa collaboration avec l'Opéra de Québec et les Grands Ballets Canadiens mettent à contribution sa polyvalence et le savoir-faire de ses musiciens permanents. En outre, sa programmation d'été offre à la population l'occasion de découvrir l'Orchestre dans le cadre plus champêtre d'activités populaires mises de l'avant par diverses organisations, notamment le Festival d'été de Québec, le Festival de Lanaudière et le Festival international du Domaine Forget de Charlevoix.

Lors de l’édition 2009 du Festival d’été de Québec, l’OSQ a eu le privilège de partager la scène avec l’un des plus grands ténors du monde, Plácido Domingo, accompagné de la soprano Virginia Tola, sous la direction du chef Israel Gursky. Ce concert, unique et grandiose, a réuni 100 000 personnes sur les plaines d’Abraham et a remporté le Prix OPUS Concert de l'année - Québec.

La discographie de l'Orchestre compte aujourd'hui 25 enregistrements, qui ont contribué à son rayonnement international. Fait à souligner, ce volet des activités de l'OSQ a pris de l'ampleur avec l'arrivée de Maestro Yoav Talmi, en 1998, celui-ci ayant signé pas moins de huit disques à lui seul. Ses efforts en ce sens ont été récompensés puisque chacun de ces enregistrements a été primé ou mis en nomination par diverses organisations. À titre d'exemple, l'album Concert français avec le violoniste James Ehnes a obtenu cinq diapasons de la revue Diapason - une note parfaite - et a été consacré « Disque du mois » dans la revue Répertoire. Il a également été mis en nomination aux prix Juno et a remporté le Félix du « Meilleur album classique de l'année » en 2002.

La production discographique n'est pas l'unique domaine des activités où l'OSQ s'est fait remarquer depuis sa fondation. En mars 2006, sa vibrante interprétation de la Symphonie no 3, « Kaddish », de Leonard Bernstein a remporté le prix Opus du « Concert de l'année - Québec », saison 2005-2006. D'autres prix prestigieux ont également reconnu son apport significatif au développement de la vie musicale canadienne.

L'OSQ a toujours été intimement lié aux événements qui ont marqué l'histoire de la ville. Ainsi, il a pris une part active dans les fêtes du 400e anniversaire de fondation de Québec en 2008, par la prestation de la spectaculaire Symphonie no 8, « Des Mille » de Gustav Mahler. Plus de 1 000 exécutants, comprenant un chœur de 750 voix, une chorale de 100 enfants, un orchestre de 150 instrumentistes (dont ceux de l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, de la Faculté de musique de l'Université Laval et du Conservatoire de musique de Québec), huit chanteurs solistes et un chef, ont pris part à son interprétation. Présentée pour la première fois à Québec, cette œuvre marquante est on ne peut plus de circonstance et prend judicieusement place dans le cadre du cycle complet des symphonies du grand compositeur, entrepris il y a quelques années par Yoav Talmi et l'OSQ. La participation de l’Orchestre symphonique de Québec durant les fêtes du 400e anniversaire de la ville de Québec a aussi été marquante par la présentation des Carmina Burana de Carl Orff et de l’Ouverture 1812 de Tchaïkovski sur les plaines d’Abraham avec la participation des solistes Aline Kutan, soprano, Mathew White, haute-contre, et Nathaniel Watson, baryton, du Chœur de l’OSQ et des Rhapsodes, sous la direction de David Rompré, en plus de la Maîtrise des Petits chanteurs de Québec. Un spectacle grandiose de concert avec les cuivres et percussions de la musique du Royal 22e Régiment et des canons de l’Artillerie.

Onze chefs d'orchestre de prestige se sont succédé au cours de l'histoire de l'OSQ : Joseph Vézina (1902-1924), Robert Talbot (1924-1942), Edwin Bélanger (1942-1951), Wilfrid Pelletier (1951-1966), Françoys Bernier (1966-1968), Pierre Dervaux (1968-1975), James DePreist (1976-1983), Simon Streatfeild (1983-1991), Pascal Verrot (1991-1998), Yoav Talmi, (1998-2011) et Fabien Gabel (2011-2020).

Maestro Bramwell Tovey assure depuis 2021 le poste de chef invité principal de l’Orchestre symphonique de Québec pour les deux prochaines années.



Established in 1903, the Quebec Symphony Orchestra (QSO) is the oldest in Canada. Under the musical leadership of Yoav Talmi, the QSO presents each season about 40 concerts, wich are, for the most part, quite unique in their conception. Each year, more than 100,000 music lovers come to hear the varied musical styles offered by the orchestra, in works from the entire symphonic repertoire. The ensemble has recorded some 17 albums since 1977.



Répertoire
L'ensemble du répertoire symphonique du XVIIIe siècle à nos jours.

Disques

Children's Corner/Debussy Orchestrations (Caplet, Ansermet, Stokowski, Ravel, Busser) - Yoav Talmi, chef d'orchestre. Atma Classique, 2007.

Extase
(Berlioz, Massenet) - Measha Brueggergosman, soprano; Yoav Talmi, chef d'orchestre. CBC Records/Les Disques SRC, 2006.

Alain Lefèvre et l'Orchestre symphonique de Québec
(Mathieu, Addinsell, Gershwin) - Alain Lefèvre, piano; Yoav Talmi, chef d'orchestre. Analekta, 2003.  

100 ans de danses (Dvorák, Bartók, Champagne, Dompierre, Brahms) - Darren Lowe, violon; Yoav Talmi, chef d'orchestre. Analekta, 2002.

Concert français
(Saint-Saëns, Berlioz, Chausson, Debussy, Milhaud, Massenet) - James Ehnes, violon; Yoav Talmi, chef d'orchestre. Analekta, 2001.
5 diapasons, Diapason; note parfaite et disque du mois, Répertoire; nomination aux prix Juno; Félix du meilleur album classique 2002.

Tchaïkovski  
André Laplante, piano; Yoav Talmi, chef d'orchestre. Les productions Riche Lieu - Collection Chaîne culturelle, 2001.
Nomination à l'ADISQ

Serge Lama Symphonique
- Serge Lama; Gilles Ouellet, chef d'orchestre. Warner Music France et Le Capitole de Québec inc., 1997.

90e anniversaire (Arsenault, Honegger, Messiaen, Nigg) - Simon Streatfeild, chef d'orchestre. SRC/REM, 1993.

Noël
  - Lyne Fortin, soprano; Pascal Verrot, chef d'orchestre. Analekta, 1993.
Félix, album classique, 1994.

Roussel
- Pascal Verrot, chef d'orchestre. Analekta, 1993; FNAC, 1993.
4 diapasons, Diapason; 4 étoiles, Le Monde de la Musique; Cote 7, Le Répertoire des disques compacts; 4 étoiles, Classical Pulse.

La Musique du réalisme magique
, volume II (Denys Bouliane) - Marc-André Hamelin, piano; Quintette Calamus; Simon Streatfeild, chef d'orchestre. SNE, 1987.

Les Grands Duos d'amour de l'opéra français
(Bizet, Gounod, Massenet, Offenbach) - Lyne Fortin, soprano; Richard Margison, ténor; Simon Streatfeild, chef d'orchestre. SMC, 1987.

Les Abîmes du rêve
(Hétu) - Joseph Rouleau, basse; Simon Streatfeild, chef d'orchestre. SNE, 1987.

Hommage à la Pavlova (Adam, Delibes, Drigo, Glazounov, Minkus, Rubinstein, Saint-Saëns, Tchaïkovski) - Liliane Garnier-Lesage, violon; Neil Chotem, piano; Pierre Morin, violoncelle; Danièle Habel, harpe; Simon Streatfeild, chef d'orchestre. SMC, 1986.

Harold en Italie
(Berlioz) - Douglas McNabney, alto; Simon Streatfeild, chef d'orchestre. SMC, 1985.

Le Conte de l'oiseau
(Haydn, Prévost) Dorothée Berryman, Jean Besré, narration; Mario Duschenes, chef d'orchestre. SNE, 1982.

75e anniversaire de l'OSQ (Lekeu, Matton, Milhaud)  - James DePreist, chef d'orchestre. RCI, 1977.



Personnel artistique

Bramwell Tovey, chef invité principal

66 musiciens

Personnel administratif

Astrid Chouinard, présidente-directrice générale, achouinard@osq.org

Joel Brouillette, directeur de l’administration artistique, jbrouillette@osq.org

Andréa Doyle Simard, coordonnatrice aux médias sociaux et relations publiques, adoylesimard@osq.org




Biographie Bramwell Tovey, chef invité principal :

Lauréat de prix Grammy et Juno, le chef d’orchestre et compositeur Bramwell Tovey a récemment ajouté à ses fonctions de chef principal du BBC Concert Orchestra de Londres et de conseiller artistique du Rhode Island Philharmonic celles de directeur artistique de l’Opéra de Calgary.

Après un mandat exceptionnel de 18 ans comme directeur musical du Vancouver Symphony Orchestra, qui s’est terminé à l’été 2018, il revient maintenant à titre de directeur musical émérite de l’orchestre. Sous sa direction, le VSO a visité la Chine, la Corée, le Canada et les États-Unis. Parmi les initiatives qu’il a mises de l’avant sous son mandat, citons la création de l’École de musique du VSO, le Festival annuel de musique contemporaine du VSO et du VSO Orchestral Institute, un programme de formation orchestrale d’été complet pour les jeunes musiciens, organisé dans la pittoresque station de montagne de Whistler, en Colombie-Britannique.

Au cours de la saison 19/20, Bramwell Tovey est retourné diriger l’Orchestre de Philadelphie pour ses concerts de Noël et devait revenir pour la reprise prévue des concerts d’été des parcs de l’Orchestre philharmonique de New York. En plus d’apparitions mensuelles à Londres, il a été invité à Vancouver, Sarasota et San Diego tout en terminant la saison au Rhode Island avant la cessation des concerts en direct dans le monde entier.

En 2003, Bramwell Tovey a remporté le prix Juno de la meilleure composition classique pour son œuvre chorale et pour cuivres Requiem for a Charred Skull. Son cycle de chansons, Ancestral Voices, qui aborde le thème de la réconciliation, a été écrit pour la célèbre mezzo-soprano kwagiulth Marion Newman et créé en juin 2017. Son concerto pour trompette, Songs of the Paradise Saloon, a été commandé par le Toronto Symphony pour Andrew McCandless, trompette principale, et interprété en 2014 par Alison Balsom avec le LA Philharmonic, le Philadelphia Orchestra et le London Philharmonic Orchestra. Un enregistrement de son opéra, The Inventor, commandé par le Calgary Opera, présente la distribution originale, des membres de l’UBC Opera et du VSO.

Bramwell Tovey a reçu le prix Oskar Morawetz 2015 pour l’excellence en interprétation musicale. Il était auparavant directeur musical de l’Orchestre philharmonique du Luxembourg où il a dirigé la première mondiale de la Huitième symphonie de Penderecki à l’occasion de l’ouverture de la nouvelle salle de concert de la principauté, la Philharmonie. Il a remporté le Prix d’or de l’Académie lyrique française pour son enregistrement de l’opéra Polyphème de Jean Cras avec l’OPL et effectué des tournées avec l’orchestre en Chine, en Corée, aux États-Unis et dans toute l’Europe.

En 2013, il a été nommé officier honoraire de l’Ordre du Canada pour ses services à la musique. Depuis 2006, il est directeur artistique du National Youth Brass Band de Grande-Bretagne.